La cristallisation du miel, c’est naturel

La cristallisation du miel, c’est naturel

Vous avez certainement remarqué que les miels liquides ont tendance à cristalliser, à devenir granuleux ou même dur. Ce n’est pas un signe de mauvaise qualité, bien au contraire !

Les abeilles fabriquent un miel liquide. Puis, la cristallisation du miel est un phénomène naturel, qui peut se déclencher plus ou moins rapidement selon l’origine florale et donc la composition des miels. Elle est également dépendante de la température du lieu de stockage.

Pourquoi le miel cristallise t-il ?

Il faut tout d’abord savoir que le miel est composé naturellement en grande partie de deux sucres, le fructose et le glucose, ainsi que d’eau et également de pollen, d’oligo-éléments et de sels minéraux en petites quantités. Selon l’origine florale, chaque miel contient une proportion différente de chacun des sucres.

Ainsi, c’est le ratio entre ces deux sucres présents dans le miel, le fructose et le glucose, qui détermine la vitesse de cristallisation.

Plus la teneur en fructose est élevée et plus le miel restera liquide longtemps, c’est le cas du miel d’acacia. Le miel de châtaignier deviendra plutôt granuleux, le miel de maquis est naturellement crémeux grâce à sa dominance en bruyère blanche.

Le saviez-vous ? Si vous achetez du miel de lavande liquide, fraîchement récolté à la fin de l’été, celui-ci deviendra plutôt dur aux premiers froids de l’hiver. Si vous préférez déguster tranquillement notre miel de lavande tout au long de l’année, découvrez plutôt le miel de lavande crémeux.

D’où vient notre miel de lavande crémeux ?

Le miel de lavande a tendance à cristalliser et à devenir solide. Donc pour le rendre plus crémeux, on le mélange en petite quantité à du miel à cristallisation fine.

Nous « ensemençons » tout simplement le nouveau miel de lavande liquide avec un peu de miel de lavande crémeux, très finement cristallisé, de la saison précédente. Ce sont les premiers cristaux présents dans la masse qui définiront la taille du maillage.  Cette technique, en fait très simple, se réalise à froid dans le respect total du produit (c’est seulement la chaleur qui altère le miel).

Notre miel conserve ainsi toutes ses saveurs et ses propriétés. Cela permet tout simplement de savourer à tout moment une texture crémeuse, agréable à tartiner, fondante en bouche, sans avoir besoin de réchauffer le pot pour pouvoir l’utiliser.

Comment rendre un miel à nouveau liquide ?

Si vous êtes amateurs de miel liquide mais que ce dernier, oublié dans un placard, a fini par cristalliser, pas de panique ! 
Il suffit tout simplement de tiédir le miel, mais attention, pas de n’importe quelle manière. Un miel chauffé trop fort peut perdre ses qualités nutritives et devenir aussi liquide que de l’eau.

La température à l’intérieur de la ruche est de 35°C. Si vous souhaitez défiger le miel, restez proche de cette valeur, et ne dépassez pas 40/45°C. Voici quelques méthodes envisageables pour défiger un miel devenu trop dur :

  • Le bain marie (on doit pouvoir plonger la main dans l’eau sans se brûler)
  • Il est également possible de placer les pots de miel dans un four en cours de refroidissement


Par ailleurs, pour retarder le processus de cristallisation, vous pouvez conserver vos miels dans un endroit sec et à température ambiante. Au contraire, pour que vos miels crémeux conservent leur plus bel aspect, et si vous souhaitez les conserver longtemps, privilégiez plutôt un endroit frais.

N’oubliez pas, le miel peut se conserver éternellement, si c’est dans de bonnes conditions !