Le constat des dégâts…

Juste après le passage du feu, nous pouvons accéder aux premiers ruchers sinistrés…
Dans plusieurs sites, entre Léoube et le Trapan, les ruches en bois on littéralement disparu, il ne reste que les toits et les poignées métalliques. Plus aucune trace des ruches en polystyrène et des palettes de support. Nous avons perdu des ruches et des colonies vivantes dans l’incendie, mais c’est aussi la végétation et la nourriture des abeilles pour l’hiver qui vont manquer.
Il nous reste des ruches, des abeilles et beaucoup de volonté pour continuer notre installation, mais tout ce vivant et ce travail envolés en fumée restent difficile à supporter. Nous avons toujours le courage et le sourire pour continuer cette aventure !

L’élevage des abeilles

Pour maintenir notre cheptel, chaque année nous élevons des reines et multiplions les essaims. Voilà comment nous faisons !

De nombreuses menaces pèsent aujourd’hui sur la santé des abeilles. Notre priorité est avant tout d’installer nos ruchers à grande distance de zones agricoles, susceptibles d’être traitées par des pesticides (bord de mer à Bormes les Mimosas, vallées montagneuses des Alpes de Haute Provence…). Si nos abeilles sont protégées de cette pollution, elles restent sensibles aux changements climatiques et dérèglement de l’environnement à grande échelle.

Tout au long de l’année, l’apiculteur doit être vigilant à la santé de son cheptel. En s’assurant que les ruches soient toujours populeuses et bien alimentées, nous limitons les risques de maladie et de mortalité.

Pour avoir de nouvelles ruches, chaque printemps nous multiplions nos colonies. Dans cette vidéo, vous pourrez découvrir comment nous élevons de jeunes reines et comment nous les insérons dans les nouveaux essaims.

Récolte du pollen frais

Avant d’arriver dans notre petite cuillère, comment le pollen est-il récolté ? Suivez-nous pendant notre récolte de la semaine !

Situées sur la route des crêtes entre Bormes les Mimosas et le Lavandou, nos ruches sont nichées auprès des fleurs de ciste sauvage. Cette belle fleur rose, éphémère et fragile, livre aux abeilles gourmandes un pollen d’une qualité nutritionnelle exceptionnelle. Le pollen de ciste, de couleur orangée, est le plus riche en lactoferment. En plus de ses nombreuses propriétés pour la vitalité et le système immunitaire, il renforce la flore intestinale, première barrière contre les agressions extérieures.

Au fil de leur récolte, les abeilles récupèrent le pollen sur les étamines des fleurs. Elles forment alors des pelotes qu’elles déposent sur leurs pattes. De retour à la ruche elles traversent sans danger des grilles les obligeant à échapper une partie de leur récolte dans un tiroir.

Chaque soir de la saison, nous visitons les ruches pour vider ces tiroirs de leur fragile pollen. Aussitôt récolté et nettoyé, nous plaçons le pollen en congélation pour préserver toutes les vertus. C’est le pollen frais, non séché, qui conserve toutes ses propriétés.

Retrouvez le Pollen frais dans la Boutique !

En attendant le miel de Maquis…

C’est le printemps ! En ce moment, sur la route des crêtes entre Bormes les Mimosas et le Lavandou, les abeilles se régalent dans le maquis, la bruyère blanche et la lavande papillon…

Cette année, entre les petites pluies et le soleil, les conditions météo sont réunies pour que les fleurs soient belles et la récolte généreuse. Nous croisons les doigts pour que les ruches se remplissent de miel, verdict à la fin du mois d’avril !

Le Château Léoube accueille nos ruches

Bienvenue dans l’un des ruchers du bord de mer, sur la côte de Bormes les Mimosas, au cœur du domaine de Château Léoube. Au milieu du maquis,  entre la bruyère blanche et la lavande maritime, ce site est idéal pour les abeilles au printemps.

Nos abeilles profitent d’un accueil chaleureux par le Château Léoube, elles sont chacune installées sur des tronçons de palmier.

Voici la famille au travail dans le rucher, nous vérifions l’état des abeilles à la sortie de l’hivernage. Elles sont en bonne santé, prêtes pour démarrer la saison.

Pour découvrir le Château Léoube : www.chateauleoube.com